Livre numérique en chair et en os

Le livre numérique n’est pas mon sujet essentiel, mais la dernière expérience de Thierry Crouzet m’a interpellé et justifie ce billet. Cela  fait longtemps que je suis du coin de l’oeil le blog de Thierry (http://blog.tcrouzet.com/). Contrairement à plein d’autres (je ne citerais pas de noms, ils rempliraient l’écran) Thierry ne se contente pas de théoriser à propos du livre numérique, mais il expérimente. C’est l’objet de son dernier opus « la tune dans le caniveau » qu’il propose sous différentes formes techniques et sous différentes modalités de diffusion (pour le détail, voir la page ad hoc de son site: http://blog.tcrouzet.com/tune-caniveau/experience-inedite/) en vue d’expérimenter pratiquement ce qui pourrait être le paysage éditorial de ces prochaines années.

Mon commentaire portera sur deux aspects: la forme (le projet éditorial) et le fond (le texte même).

Sur la forme, le fait de proposer le même contenu sous des formes éditoriales différentes, à des prix différents et à des formats différents mérite toute l’attention. J’ai la crainte que cette multi-modalité fasse fuir plutôt qu’elle ne rassemble. Mais qui ne risque rien n’a rien. A contrario, cette multi-modalité peut servir de pierre de touche à ses hypothèses, et entre autre sur le fait que les éditeurs francophones sont en train de mourir de leur crispation sur un modèle d’affaire dépassé. Moins rapidement que les éditeurs phonographiques, à cause de la particularité du format texte mais inéluctablement quand même. Encore une fois, le grand mérite de Thierry est de tenter l’expérience. Elle ne deviendra cependant convaincante et pertinente (en terme de modification du comportement des lecteurs) que lorsqu’elle atteindra une certaine masse critique. Il faut donc encourager d’autres auteurs à rejoindre son expérience inédite pour proposer d’autres textes permettant de fidéliser ce nouveau lectorat potentiel. Pour ma part, je me sens trop imprénié de l’expérience livresque pour faire le pas définitif vers le numérique. La preuve, je n’ai ressorti ma liseuse Sony, que j’ai achetée il y a 6 mois que pour consulter le livre de Thierry (je lit des pdf toute la journée sur mon PC portable et celui-là je l’ai lu au lit). Au demeurant la mise en page dans les deux formats que j’ai consulté était tout à fait adéquate et agréable à la lecture, ce qui montre que l’équipe de l’expérience à bien travaillé sur l’aspect lisibilité, ce qui n’est pas forcément les cas de certins éditeurs d’aujourd’hui (en tout cas sur supports électroniques).

En ce qui concerne le récit lui-même, je suis plus réservé. Il est bien enlevé et se laisse lire facilement mais me paraît un peu court. On aurait aimé que les allusions soient en tant soit peu « habillée » (le post-soixante-huitard que je suis décode sans problème, mais j’imagine que mon fils trouve cela un peu ringard). Je me réjouis cependant de lire la version 2, pour voir si l’aspect dynamique qu’offre le livre numérique apporte réellement un plus à l’évolution du contenu.

De toute façon, tentez l’expérience, lisez et achetez ce texte et surtout exprimez-vous sur son blog, ce n’est pas tout les jours que l’on a la possibilité d’avoir une vrai influence éditoriale.

Bonne lecture.

A propos regarddejanus

Archiviste, Record-manager et enseignant
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Livre numérique en chair et en os

  1. tcrouzet dit :

    Comme tu le résumes à la fin, c’est un texte ouvert en quelque sorte. La v2 intègre beaucoup de choses qui ont rebondi dans les commentaires.

  2. Ping : Je vends plus de livres papier que d’ebooks

  3. Ping : PabloG » Blog Archive » links for 2010-12-07

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s