Faciliter l’archivage à l’ère de Facebook

Les billets de Chris Prom ont ceci de particulier qu’ils nous parlent des problèmes de l’archivage électronique de manières très concrète et très pragmatique. Son dernier billet intitulé « Facilitating Archives in Facebook Era » [Faciliter l’archivage à l’ère de Facebook] ne déroge pas à la règle. La version originale est ici (http://e-records-chrisprom.com/draft-facilitating-archives-in-facebook-era/ ) et la traduction française ici (Faciliter l’archivage à l’ère de Facebook-Prom 2012). C’est un projet qu’il avait déjà exposé lors de la conférence Personal Digital Archiving en février 2012 (http://www.personalarchiving.com/2012/01/preliminary-schedule-pda-2012/) et qu’il a complété lors de sa présentation au 17ème congrès des archivistes brésiliens (21 juin 2012).

Il y expose le projet qu’il vient d’initier à l’Université de l’Illinois, sous le nom de myKive (my Archive), visant à mettre à disposition de la communauté académique un jeu d’applications simple à utiliser, destiné à conserver les contenus des messageries, des blogs,  des réseaux sociaux et des documents bureautiques individuels dans des formats le plus pérenne possible et un seul lieu.

Le côté pragmatique de la chose est qu’il s’agit d’abord de mettre des outils à disposition des individus pour leur propre bénéfice (= avoir un lieu où tous leurs avoirs numériques sont sécurisés de manière simple mais documentée) et seulement ensuite de leur donner la possibilité de les déposer le cas échéant dans un dépôt d’archives institutionnel. L’avantage à ce moment (du point de vue de l’archiviste) est que ces documents sont correctement équipés de métadonnées, ce qui rend leur pérennisation à long terme d’autant plus facile et intéressante.

Chris a déjà expliqué dans un autre billet (https://regarddejanus.files.wordpress.com/2011/09/coservation_courriel_mpc-sphsu.docx ) combien la conservation des courriels dans le monde académique peut être utile, voire fondamental. Son nouveau projet élargi cette réflexion aux blogs, aux réseaux sociaux et aux documents bureautiques personnels. Je pense qu’il a raison de le développer dans le cadre académique, mais je me pose la question de savoir si cela peut-être généralisable au-delà de ce cadre. Nulle doute que le côté modulaire, open source, et visant à la simplicité pour l’utilisateur final peut permettre techniquement le transfert vers d’autres utilisateurs que les universitaires. La question qui se pose est pour moi d’un autre ordre. Dans des communautés qui n’ont pas de tradition de partage des connaissances ni même d’une thésaurisation des connaissances, comme dans le monde académique, quel sera l’accueil donné à de tels outils ? Nulle doute que certains (dont probablement moi) saisiront cette opportunité à titre individuel, car sur le papier (le projet vient de démarrer) cela représente un alternative attractive aux offres commerciales de cloud computing personnel qui n’offrent que le stockage d’objets numériques mais pas une gestion telle que le propose le projet myKive. Mais qu’en sera-t-il ensuite ? Quels seront les dépôts d’archives qui assureront la reprise pérenne de ces dossiers numériques personnels ? Les archives assument traditionnellement d’ores et déjà cette fonction à travers les dépôts des archives privées analogiques, mais quels instruments d’évaluation devrions-nous développer pour accepter des versements au format de myKive ?

Dans une autre communication À qui appartient la responsabilité de conserver les blogues : bibliothécaires, archivistes ou particuliers ? (http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/PAGE/ARCHIVES_FR/MEDIA/DOCUMENTS/ARCHIVER_LES_BLOGS_MONTREAL_2011_NOTES.PDF) j’avais soulevé la question de l’évaluation archivistique des blogs mais ci ceux-ci sont joints aux autres productions numériques d’un individu (ce qui aux yeux de Chris est un plus contextuel que je ne nie pas) le critère de l’évaluation ne peut quasiment plus porter que sur la « valeur » de l’individu producteur. Nous le faisons déjà pour les documents analogiques dans les archives privées mais qu’en sera-t-il avec les produits des médias sociaux dont la notoriété est largement parasitée par les effets de boucle, ceci même dans le milieu académique ? Qui plus est, de quelle manière sera-t-il possible de séparer dans ce cadre les activités professionnelles et personnelles, qui ont tendances à se confondre dans ce genre d’environnement applicatif. ?

Saurons-nous, voulons-nous, développer de nouvelles grilles d’évaluation qui nous permettrons d’archiver ce nouveaux types/formats de documents ?

D’ici là, le projet vient de commencer et Chris a ouvert un site (http://www.ikive.com/ ) pour informer de son avancement et susciter des commentaires et des collaborations. N’hésitez pas à manifester votre intérêt le cas échéant.

A propos regarddejanus

Archiviste, Record-manager et enseignant
Cet article, publié dans archivage numérique, évaluation, conservation électronique, format archivable, métadonnées, reformattage, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Faciliter l’archivage à l’ère de Facebook

  1. mart-e dit :

    Sur le site le premier post a été écrit en juillet… 2011 donc il me semble pas qu\’il vienne de commencer mais plutôt que rien n\’a bougé en un an.
    Pourtant j’aurais été intéressé par l’initiative, dommage.

  2. regarddejanus dit :

    Bonjour,
    Vous avez raison. Je pense que Chris a construit ce site en vue de travaux futurs (le financement des projets académiques mettent du temps à arriver) et comme il vient de communiquer dans deux congrès récents à ce sujet (le sujet de mon billet) j’imagine que le site va de nouveau s’activer (il est possible aussi qu’il change de nom car Chris préfère myKive à iKive dans ces dernières communications.). Comme je suis en contact avec lui à ce propos je répercuterai ses prochaines réponses à ce sujet.

  3. Et si vous rejoigniez le CR2PA le 11 octobre prochain chez SANOFI pour en parler ? http://blog.cr2pa.fr/?p=490

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s